Mariage en Belgique : comment votre traiteur garantit-il la réussite de votre repas de noces ?

Un repas de mariage réussi dépend beaucoup du traiteur à qui vous faites appel. Selon la façon de prendre en charge l’organisation de A à Z, tout filera droit ou, au contraire, les ennuis commenceront. Expert depuis plus de 35 ans en organisation de repas de noces en Wallonie, en Flandre et à Bruxelles, le Traiteur Paulus vous explique ce qui garantit un banquet nuptial de qualité.

1. Décortiquer les envies culinaires des mariés lors d’un premier rendez-vous

Traiteur de repas de mariage en Wallonie, en Flandre et à BruxellesLe point de départ d’une bonne collaboration entre traiteur professionnel et mariés est d’étudier ensemble le projet de cérémonie de noces lors d’un rendez-vous de visu. C’est l’occasion de mettre sur papier les attentes du couple pour le repas et son organisation, mais aussi celle de le recadrer si ses demandes sont irréalistes.

C’est aussi le moment de faire découvrir le travail des cuisiniers en proposant une dégustation gratuite en 3 ou 4 services. Les différentes possibilités de décorations de tables et de tenues pour le personnel de salle sont aussi passées en revue.

Toutes les propositions sont analysées afin de déboucher sur un projet de repas de mariage bien ficelé et précis.

2. Une deuxième rencontre chez le traiteur de mariage pour finaliser la proposition

L’idéale est de revoir l’équipe du traiteur deux à trois mois avant le mariage afin de finaliser et de valider le projet de repas imaginé lors du premier rendez-vous. Êtes-vous toujours d’accord pour un banquet avec service à table ? Ou bien après réflexion, préférez-vous opter pour un buffet froid et/ ou un buffet chaud, où les invités garniront leur assiette en fonction de leur appétit ? L’entièreté du déroulement de la journée de l’apéro à l’arrivée du gâteau est passée au crible. Rien n’est laissé au hasard. Traiteurs et mariés doivent tomber d’accord sur une organisation, un menu et s’y tenir.

3. Arrêter le nombre d’invités dix jours avant le mariage

Vous connaissez le nombre définitif de convives présents pour fêter avec vous le plus beau jour de votre vie ? Dix jours avant la cérémonie, il peut encore évoluer.  Quatre jours avant, la facture est éditée sur le chiffre que vous donnez au traiteur et ne pourra plus bouger qu’à la hausse par la suite. Autant le savoir.

4. Une dernière vérification la veille des noces

Le jour avant la réception du mariage, le maître d’hôtel donne un coup de fil et parcourt une dernière fois, avec le couple, la feuille de route de la cérémonie, histoire de rassurer tout le monde sur le déroulé de la fête nuptiale.

5. Le maître d’hôtel joue le Monsieur Loyal le jour du mariage

Le Jour J, le maître d’hôtel représentant le traiteur doit remplir son rôle d’accueillant et de chef d’orchestre. Depuis l’apéro, en passant par le repas, le mot des mariés, l’arrivée de la pièce montée et le buffet pour les invités à la soirée, il reste aux aguets et s’assure que tout se passe selon le plan défini au départ.

Vous cherchez un traiteur de qualité pour votre mariage en Belgique ?

Faites confiance à plus de 35 ans d’expérience en cuisine gastronomique en faisant appel aux services du Traiteur Paulus. Votre spécialiste en repas de mariage se déplace en Wallonie, en Flandre et à Bruxelles. Pour obtenir plus de renseignements sur nos prestations ou demander un devis personnalisé, contactez notre équipe par téléphone ou via notre formulaire en ligne.

Dernier conseil

Dernière actu

Dernière référence

Demandez un devis gratuit

Obtenez un devis pour nos services traiteurs ! Remplissez le formulaire, nous vous recontactons dans les 24 heures ouvrables.

 
 
 
 
(* = champ obligatoire)